Diaporama

#99 Le Psy, le caniche... Et moi

Auteur : Elisabeth Nihous
Nombre de pages : 423


        UNE VIEILLE TANTE DÉJANTÉE...

        sur le point d'être chassée de sa maison de convalescence pour cause de soirées karaokés. 

        UN FILS ADO MANIAQUE DE LA PROPRETÉ...

        dont la consommation d'eau et de savon rivalisent ceux d'une blanchisserie. 

        UN MARI PSY QUI LA TROMPE...

        nie farouchement l'évidence et n'applique aucun des principes qu'il conseille à ses patients. 

        ÉGALENT : une Charlotte bien décidée à surmonter les embûches... par le RIRE. 

        Avec le soutien de deux amies et celui, inattendu, d'un vieux client qui confond retraite avec nouvelle jeunesse. 

        Entre assassinat de smartphone, pancakes aux myrtilles et course-poursuite dans un palace s'ensuit une comédie gaie, vitaminée, aux personnages attachants en proie à de multiples rebondissements.
        
        UN ROMAN DÉBORDANT D'OPTIMISME ET D'HUMOUR. 

        Un antidépresseur à savourer sans modération !

        UNE COMÉDIE FAMILIALE IRRÉSISTIBLE !






          Merci à l'auteur de sa confiance.

        Nous sommes en compagnie de Charlotte, une jeune femme qui se fait tromper par son mari, psychologue. Quand elle l'apprend, elle est prête à tout pour sauver son couple et par la même occasion, ne pas se laisser faire.

        J'ai passé un bon moment avec ce roman. Même si la plume ressemble énormément au roman de Bridget Jones avec sa forme de journal. Les dialogues sont plus vrais que nature, on se dit qu'on pourrait faire exactement la même chose en plus donc cela est vraiment réaliste. Elle montre une vie de couple normal en somme. Les évènements tragiques qui se passent sont pris avec de l'humour pour faire passer la pilule comme on dirait. 

        Les personnages sont vraiment sympathiques et plutôt réaliste ce qui les rends attachants. Même si, si j'étais Charlotte, je laisserais tomber son mari dû aux remarques désobligeantes qui n'ont pas lieu d'être de base. Pour le caniche qui est inclus dans le titre, je vous laisse le découvrir, un personnage haut en couleur qui ne laisse pas indifférent. 

        Mis à part quelques répétitions qui nous enlève le sourire car on s'en lasse un peu, on le retrouve assez vite et on a aucun mal de rentrer dans l'histoire une fois de plus. On peut se mettre dans la peau du personnage et voir que ses amis sont vraiment différents chacun des autres, on a ceux qu'on aimerait claquer et ceux qu'on aimerait bien avoir comme ami. Bien sûr, il faut tout pour faire un monde. On se retrouve facilement dans cette petite bande d'ami.

        En résumé, cette courte chronique est plutôt positive en soie, car j'ai bien aimé lire ce roman et j'ai surtout passé un bon moment. Le sujet d'espoir nous montre que parfois rien n'est perdu. Mais certains moments, il vaut mieux laisser partir quelques personnes pour mieux se retrouver. Je vous laisse découvrir ce roman haut en couleur et plein d'humour avec qui je n'ai pas laissé beaucoup mon sourire de côté.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire